26 octobre 2021
transit intestinal

Optimiser le transit intestinal pour maigrir

Vous avez beau suivre votre programme alimentaire minceur. En espaces de 5 mois vous ne perdez que 1 ou 2 kilos. Ce phénomène vous rend tellement ébahi que vous commencez à vous lasser de l’adoption de votre régime minceur. Ne jetez pas encore les manches après la cognée. Certains facteurs qui semblent anodins comme le mauvais transit intestinal peuvent faire l’objet de votre surcharge pondérale.

Transit intestinal : définition

Prendre soin du transit intestinal est un bon geste qu’il faut adopter. Ne vous précipitez pourtant pas pour faire quoi que ce soit vous permettant de pallier au problème.

Veillez d’emblée à savoir sur le bout des doigts ce qu’est transit intestinal. Il s’agit d’un ensemble d’actions effectuées par les intestins pour transporter les aliments vers le rectum.

Le phénomène implique en quelque sorte le passage des aliments faisant départ de l’estomac aux intestins. L’estomac et les intestins, ainsi que les autres émonctoires comme le foie, les reins, les pores cutanés et l’anus ont comme rôle de digérer les aliments.

Les vecteurs d’un transit intestinal perturbé

Un dysfonctionnement intestinal, éphémère ou permanent, doit vous alerter. Il peut émaner de nombreux facteurs. Certains médicaments donnent naissance à la constipation, le phénomène le plus fréquent d’un transit intestinal perturbé.

Rappelez-vous par exemple si vous avez pris un moment donné de votre vie des morphiniques. Aussi, si vous êtes une femme et que vous faites face à des changements hormonaux, vous avez sûrement affaire avec un mauvais fonctionnement intestinal.

La grossesse et la ménopause sont des vecteurs potentiels des troubles hormonaux. Face à des tels cas, ne paniquez pas. Ceux-ci sont un passage obligatoire de la gent-féminine. Des problèmes psychologiques et cognitifs peuvent donner lieu à des troubles du transit.

Hypercalcémie, hypothyroïdie, diabète…ceux-ci sont souvent pointés du doigt comme un facteur évident des problèmes de transit. Font figure parmi les vecteurs des troubles du transit la maladie de Parkinson et l’accident vasculaire cérébral.

Les remèdes des troubles du transit

Les problèmes de transit peuvent, certes, résulter de nombreux facteurs dont certains sont incurables, il existe pourtant des remèdes spécifiques à ces complications des intestins.

Faire le plein de fibres

Le reflexe qu’il vous faut adopter en premier face à des troubles du transit, c’est de faire le plein de fibres. Il peut arriver que vous parveniez à maigrir avec les régimes minceur comme votre régime hypoglucidique et votre régime hypocalorique, mais que vous n’avez pas un apport suffisant en fibres. Pour cela, vous avez à suive le régime végétalien et le régime détox. Le végétalisme est une pratique alimentaire consistant à faire le plein de végétaux. La détox elle aussi vous pourvoit un taux élevé de fibres; il s’agit d’une alimentation transformée en jus.

Miser sur le fitness

Il se peut que votre problème de transit n’émane d’aucune des complications et maladies ci-dessus. Il peut provenir de la sédentarité, ou bien d’un manque de pratique sportive. Face à ce phénomène, vous n’avez qu’à vous donner la peine de faire du fitness. Le fitness sur lequel vous êtes en mesure de mettre en pratique peut concerner les exercices de musculation, les HIIT, le stretching et le Zumba. Si vous faites du fitness, prêtez attention à votre alimentation quotidienne. Faites le plein de protéines. Pour ce faire, permettez-vous de manger régulièrement des œufs, des viandes rouges, des poissons, etc.

Consulter un psy

Si vous n’identifiez aucune des maladies ci-dessus en vous et que vous avez un problème de transit intestinal, rendez-vous compte que vous avez un problème psychologique, et éventuellement aussi émotionnel. Lorsque vous êtes sujet à un stress démesuré, votre organe ne fonctionne pas à merveille. Les émonctoires sont les plus concernés. Les intestins font partie des émonctoires. Dans ce cas, vous avez besoin de consulter un psy. Si votre complication psychologique n’atteint encore un stade élevé, il suffit que vous vous donniez un bon repos. La pratique de la technique de relaxation peut faire aussi l’objet d’un bon rétablissement psychologique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *