2 juin 2020
Art de la table d’Indonésie

Art de la table d’Indonésie : les ingrédients constituant sa cuisine

Si l’Indonésie nous enchante avec sesplages, il n’en reste pas moins que le pays a également d’autres atouts. Sa cuisine, un point qui mérite que l’on prenne tout notre temps pour l’expérimenter. La gastronomie de cette terre d’Asie use de plusieurs ingrédients, ce qui fait qu’elle soit si riche. Ci-contre les éléments qu’on retrouve souvent dans leurs préparations.

Le riz : l’élément de base de la cuisine indonésienne

Comme pour la majorité des pays asiatiques, le riz constitue l’élément de base de l’art culinaire d’Indonésie. Dans ce territoire, manger consiste d’abord à remplir son assiette de riz, et libre à chacun d’ajouter l’accompagnement souhaité. Ici, cet élément est généralement cuit à l’eau. On peut aussi le cuire enveloppé dans une feuille de bananier pour varier les ressentis. Tout au long de votre échappée en terre indonésienne, apprêtez-vous à découvrir toutes sortes préparations de riz.

Lors des fêtes, vous aurez le plaisir de goûter le nasi kuning. Ce riz se concocte avec du lait de coco. Sa couleur jaune est due au curcuma. Sachez que son colorisreprésente une pile d’or, symbole de la fortune et de la santé au pays. Signifiant riz frit, le nasi goreng vient aussi émerveiller vos papilles. Cette spécialité indonésienne s’agrémente de kecap manis ou sauce soja sucrée. C’est unevéritable petitesaveur gourmande.

Les légumes : des ingrédients qui rehaussent le goût des plats indonésiens

À côté des épices, les légumes entrent grandement aussi dans les différentes préparations du territoire. Les habitants intègrent régulièrement dans leurs plats le kangkung, l’épinard et le genjer. En séjournant suffisamment longtemps dans cette contrée, on ne manquera pas de savourer le melinjoet les feuilles de manioc. Ces légumes sont très souvent sautés avec de l’ail. Si vous aimez particulièrement les épinards, ne ratez surtout donc pas la soupe du nom de sayur bayam bening.

En plus de ces légumes, ce mets se compose également de maïs. On le parfume avec du temu kunci, de l’ail et des échalotes. Le tout est une véritable explosion de goûts en bouche, à tester lors d’un séjour indonesie inoubliable. D’autres légumes entrent aussidans la cuisine indonésienne. On pense ainsi au labu air, au labu siam, au kelor et au kacang panjang. Ces ingrédients sont d’importantes sources de nutriments.

Les poissons : des incontournables de l’art culinaire de l’Indonésie

De par la présence de ses mers et ses lacs, il est donc logique qu’on retrouve les poissons dans la base de l’alimentation indonésienne. Cet ingrédient est en majeure partie consommé dans les parties côtières du territoire. Parmi les très nombreux poissons utilisés par les Indonésiens, on retrouve le tongol et le poisson-lait ou bandeng. N’oublions pas non plus la carpe, le poisson-chat et le tilapia du Mozambique. En Indonésie, on mange beaucoup aussi de crevettes, de crabes et de moules.Sachez que l’usage de tous ces éléments fait que la cuisine de ce territoire soit si diversifiée. D’un plat à un autre, l’évasion gustative y est toujours présente lors d’un séjour mémorable en Indonésie. Notons qu’à côté des poissons et des fruits de mer, les Indonésiens consomment beaucoup aussi de volailles.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *