2 décembre 2021
box cheval

Mettre son cheval dans un abri pour l’hiver : avantages et inconvénients

Nul doute qu’un box cheval présente plusieurs avantages pour préserver la santé ainsi que la performance de votre cheval de compagnie ou de course. Néanmoins, mettre son cheval dans un abri pour l’hiver peut avoir certains inconvénients. Nous allons voir ensemble les divers avantages et inconvénients d’un box cheval ou d’un abri cheval en hiver.

Box cheval : les avantages et les inconvénients

Un box cheval ou un abri cheval comprend plusieurs avantages, parmi lesquels :

  • Sécurité maximale pour les jeunes chevaux ou baby poney,
  • Permet de préserver l’endurance des chevaux de course,
  • Entretien en toute sécurité,
  • Permet de mieux contrôler les chevaux adultes et juments,
  • Permet d’avoir une écurie privée ou encore une pension de chevaux,
  • Dégage une ambiance familiale.

En outre, un abri cheval a pour vocation de procurer une certaine stabilité aux chevaux et poney surtout si le box se situe dans un cadre verdoyant. De plus, un box cheval est très utile et pratique pour bien organiser et gérer ses activités équestres telles que la promenade à cheval, une randonnée équestre, ou randonnées en pleine nature.

Les abris de chevaux dégagent une ambiance conviviale et permettent de faire de nombreuses activités équestres en toute quiétude : vente de chevaux, pension équestre, équitation de loisir, concours de dressage pour chevaux poneys, etc.

Les écuries ainsi que les haras comptent un grand nombre de box pour tout type de chevaux. Ces écuries permettent notamment d’y organiser des cours d’équitation pour débutants pour apprendre à monter à cheval ou encore des stages d’équitation. De fait, dans certains cas, une écurie se transforme en vraie école d’équitation pendant les vacances scolaires.

Lorsqu’une écurie ou ferme équestre se situe sur plusieurs hectares de verdure, alors la pratique de l’équitation devient un vrai plaisir ! En effet, les sports équestres sont pratiqués dans un cadre exceptionnel : randonnées équestres, poney-games, saut d’obstacles, balades à poney, etc. Et c’est aussi un cadre idéal pour un poney-club ou pour des cours de poney, car les enfants préfèrent toujours des endroits verdoyants et spacieux.

Néanmoins, parmi les inconvénients d’un abri cheval en hiver, on peut citer quelques exemples comme :

  • Risques de santé pour les chevaux s’ils ne sont pas bien couverts,
  • Une baisse d’entretien de la part du propriétaire à cause du mauvais temps,
  • Sentiment d’isolation pour les chevaux et surtout les poneys à cause du mauvais temps, etc.

Box cheval : les types de box

Concrètement, il existe plusieurs types de box cheval, notamment :

  • L’abri bois classique : composé d’une structure bois en poteaux de section carrée et d’un bardage bois.
  • L’abri bois confort : composé d’une armature composée de poteaux.
  • L’abri viking : sa structure en métal bois fait de lui un abri solide et résistant.
  • L’abri bois déplaçable : il peut être mis en place dans plusieurs endroits au cours de l’année.

Par ailleurs, les cavaliers confirmés ou les cavalières confirmées préfèrent pratiquer l’équitation dans des centres équestres ou hippiques, et ce , pour plusieurs raisons, notamment à cause du matériel équestre disponible, des clôtures de sécurité mises en place, une mise en selle plus pratique, etc. En outre, c’est un endroit propice pour un couple cavalier de faire des balades galops, et autres promenades et randonnées équestres.

Sur le même registre, la passion du cheval et faire de l’équitation à volonté est idéale dans le cadre des prairies aménagées surtout si elle comprend un manège pour les enfants car tout le monde y trouve son compte. En plus, les prairies sont de plus en plus prisées pour y pratiquer l’équitation western, car l’espace y est propice. Néanmoins, il faut absolument être accompagné de moniteurs surtout lorsque vous êtes débutants ou que votre niveau équestre est encore moyen.

Pour le perfectionnement de votre pratique équestre, vous pouvez avoir recours à des moniteurs diplômés ou un moniteur d’équitation professionnel, et ce dans le cadre d’une école française d’équitation qui doit être notamment homologuée par la fédération française d’équitation. Vous pouvez ainsi effectuer des stages d’équitation ou encore des cours de promenade et autres.

Par ailleurs, vous pouvez aussi louer un ou des box à chevaux dans le cadre d’une écurie de propriétaires, sur-réservation obligatoire.

Enfin, une propriété équestre ou d’un club cheval peut organiser un concours hippique ainsi que toute autre activité autour du cheval comme le tourisme équestre, une balade à cheval entre cavaliers confirmés, des randonnées à cheval, des stages sur l’élevage de chevaux, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *